top of page
  • Photo du rédacteurTirage de runes

Je me sens triste, déprimé(e), j'ai envie de changer ... Comment s'épanouir et trouver sa voie ?


Je me sens seul(e), je ressens un vide, une tristesse profonde, j'ai l'impression que je ne vis pas la vie que je voudrais, tout va bien et pourtant je me sens triste ... Autant de sentiments qui vous font vous sentir seul(e) même lorsque vous êtes entouré(e).


Je me sens seule, vide, grande tristesse, comment changer


Épanouissement personnel ou comment se sentir mieux :


S’épanouir, c’est comprendre qui l’on est et comment on fonctionne. Afin d’améliorer votre épanouissement personnel et conjuguer votre bien-être au présent, commencez par vous poser les bonnes questions et notez les réponses à l'écrit.


Voici quelques questions à vous poser :


  • Qu’est-ce qui me rend heureux(se) ? me procure du plaisir ? Cela peut-être une activité, un sujet de lecture ou de conversation, ne cherchez pas que les grands plaisirs mais les aussi les moments de satisfaction.


  • Quels sont mes objectifs à court et à long terme ? Avoir des objectifs clairs peut vous aider à rester motivé(e), à vous sentir accompli(e) lorsque vous les atteignez. Autorisez vous à modifier ces objectifs, voir à les abandonner. L'essentiel est d'avoir des pistes pour pouvoir les explorer. Nous pouvons avoir des envies qui lorsque nous les touchons du doigt sont moins plaisantes que nous le supposions.


  • Suis-je satisfait(e) de mes relations personnelles ? Prenez le temps de réfléchir à vos relations avec les autres et à leur impact sur votre vie. Vous pouvez y ajouter les sentiments positifs que cela vous procure et les sentiments négatifs.


  • Même question pour les relations professionnelles ?


  • Comment puis-je améliorer ma santé physique et mentale ? Prenez soin de vous en faisant de l’exercice régulièrement, même de très courte durée. Vous serez plus fière de vous de faire 10 minutes de sport tous les jours, que 1h une fois par mois. Améliorez votre alimentation.


  • Quelles sont mes valeurs, mes croyances ? Vos valeurs et vos croyances peuvent vous aider à prendre des décisions pour être en harmonie avec vos convictions.


  • Comment puis-je être m'intégrer au monde qui m'entoure ? Trouvez des moyens de donner de votre temps, de vos talents pour aider autour de vous, cela améliorera votre estime de vous-même et aidera peut-être quelqu'un dans l'isolement ou le besoin. Sachez qu'une personne sur cinq se sent seule.



Ces questions peuvent vous aider à réfléchir à votre épanouissement personnel et à identifier les domaines dans lesquels vous pouvez travailler pour vous sentir plus épanoui(e) dans votre vie.



Pourquoi je n'arrive pas à trouver ma voie, à me sentir heureux(se) ?


Il y a plusieurs causes au mal-être, certaines peuvent être liées à des événements de la vie, comme la perte d’un être cher, la maladie ou la perte d’un emploi. D’autres causes peuvent être liées à de mauvaises habitudes de vie, comme le manque de sommeil, une alimentation déséquilibrée ou les excès. Il est important de prendre soin de soi et de chercher de l’aide si nécessaire pour surmonter ces obstacles.

Mais aussi par une erreur que nous faisons tous : rester dans sa zone de confort.

En effet, cette zone de confort que nous mettons en place à certaines étapes de notre vie peut finir par devenir une prison psychologique. Vous commencez un nouveau travail, vous vous sentez plus à l'aise financièrement, vous adaptez votre mode de vie en fonction de ce travail, de vos nouveaux collègues, de votre employeur ... Puis un jour vous ne supportez plus ce qui vous rendait heureux auparavant. On appelle ça la routine ; vous savez ce qui vous attends demain et après demain, vous avez le sentiment de ne plus avoir de temps pour vous.



Comment sortir de ma zone de confort ?


Avant de sortir de sa zone de confort, il faut comprendre pourquoi vous y êtes.


La zone de confort est un état psychologique dans lequel une personne se sent à l’aise et en contrôle de son environnement. C’est une zone où une personne utilise un ensemble limité de comportements pour maintenir une performance stable, souvent sans prendre de risques. Bien que la zone de confort puisse offrir un sentiment de sécurité et de stabilité, elle peut également limiter la croissance personnelle et professionnelle. Sortir de sa zone de confort peut aider à développer de nouvelles compétences, à acquérir de l’expérience et à augmenter la confiance en soi.


Il est important de noter que sortir de sa zone de confort est effrayant et inconfortable, mais cela conduit généralement à de grandes réalisations et à une vie plus épanouissante. Il est recommandé de sortir de sa zone de confort par étapes, en commençant par des défis plus petits et en augmentant progressivement le niveau de difficulté.

Commencez par explorer les domaines qui vous plaisent le plus.


S'épanouir professionnellement :


Si vous souhaitez changer de travail ou aller vers reconversion professionnelle, commencez par regarder les offres d'emplois et y répondre. Il n'y a pas de réels enjeux puisque vous explorez !

Si vous souhaitez vous reconvertir professionnellement, commencez par vous former en autodidacte. Vous saurez très vite si c'est une bonne piste à suivre...



S'épanouir dans sa vie amoureuse, sentimentale :

Il y a différents cas de figures, que vous soyez en couple ou célibataire :


Manque de communication : une communication ouverte et honnête est essentielle pour maintenir une relation saine. Le manque de communication peut entraîner des malentendus, des ressentiments et des conflits.

On change, on évolue tout au long de notre vie et il est très difficile d'accepter ou de faire accepter le changement. Vous n'êtes plus le ou la même qu'à votre rencontre et s'affirmer avec vos nouvelles envies, vos nouveaux objectifs est souvent très difficile et mal perçu par votre partenaire car vous l'obligez à également sortir de sa zone de confort. Et pourtant si vous ne le faites pas c'est l'échec assuré car votre tristesse va se transformer en ressentiment.


Attentes irréalistes ou répondre à une étiquette : avoir des attentes irréalistes de son partenaire peut conduire à des déceptions et des frustrations. Il en est de même que de vouloir correspondre aux attentes de votre partenaire. Il ou elle vous veut dévoué(e) mais aujourd'hui vous voulez penser davantage à vous. Il est de votre responsabilité de le lui faire comprendre et de le ou rassurer sur vos sentiments et objectifs.


Infidélité : la trahison peut être très difficile à surmonter et peut causer de graves dommages à une relation. Si vous souhaitez ouvrir les horizons il vous faut oser en parler, il en est peut-être de même pour votre partenaire. Si vous avez été trahie et que vous n'arrivez pas à passer outre, il vous faut y faire fasse et commencé à préparer votre nouvelle vie aussi difficile que cela puisse paraître.


Il est courant pour certaines personnes de se retrouver dans des relations avec des partenaires qui ne sont pas bons pour elles, ce qu'on appelle communément des relations toxiques et souvent se sont des schéma qui se répètent. Voici quelques raisons pour lesquelles cela peut se produire :


Le modèle parental : les modèles parentaux peuvent jouer un rôle important dans les choix de partenaires. Si une personne a grandi dans un environnement où les relations étaient dysfonctionnelles, elle peut avoir tendance à rechercher des partenaires qui reproduisent ce modèle. Il faut en prendre conscience et si cela ne suffit pas, il faut vous faire aider par un psychologue, un coach ou toutes autres personnes qui défendra vos intérêts.


Une faible estime de soi : une faible estime de soi peut amener une personne à accepter des comportements inappropriés de la part d'un partenaire et à se sentir attirée par des personnes qui ne sont pas bonnes pour elle. Là aussi vous devez vous faire aider par une personne extérieure à votre entourage.


Besoin de sauver les autres : certaines personnes ont tendance à être attirées par des partenaires qui ont besoin d'être sauvés ou corrigés. Cela peut conduire à des relations déséquilibrées et malsaines. Au bout d'un certain temps vous n'aurez plus envie de porter l'autre ou au contraire vous ne vous sentirez plus assez utile pour cette personne.


Attirance pour l'excitation : certaines personnes sont attirées par l'excitation et le danger d'une relation avec un partenaire qui n'est pas bon pour elles. Au début de ces relation on se sent vivant mais très vite on se sent coincé(e) et figé(e) dans une relation qui n'avance pas. Il est important de travailler sur soi-même pour comprendre pourquoi on est attiré par des partenaires qui ne sont pas bons pour soi. Cela peut impliquer de travailler sur l'estime de soi, de chercher à comprendre les modèles de comportement qui ont été appris dans l'enfance, et de chercher à comprendre les besoins et les désirs personnels. Il est également important de chercher des relations saines et équilibrées et de se donner le temps de trouver le bon partenaire plutôt que de se précipiter dans une relation qui n'est pas bonne pour soi.



S'épanouir dans nos relation familiale ou amicale :


Émancipation !


Là encore, il faut mettre à plat ce que notre entourage nous apporte réellement et nos besoins réels.

Beaucoup de mes consultations de voyance ou de coaching portent sur ces sujets (je suis en conflit permanant avec ma famille, on ne se comprends pas, je ne me sens pas entendu, j'ai toujours tort, ma famille est toxique... Ou au contraire, je ressent le besoin de renouer avec ma famille, un(e) ami(e) perdu, etc.).

Dans toutes les familles, chacun des membres portent une étiquette, en prendre conscience est un bon départ. Il en est de même pour les groupes d'ami(e)s. Ensuite, il faut réussir à bien définir ce que vous attendez de l'autre et si cet autre est en capacité de vous l'apporter. Regardez d'où vient l'autre, son éducation, son histoire ... Osez le changement, si votre entourage ne s'adapte pas à vous, ne vous inquiétez pas, vous trouverez des personnes qui s'intéresseront à celui ou celle que vous êtes aujourd'hui. De plus la distance peut permet à chacun d'évoluer et de mieux se retrouver.


Apprendre de ses erreurs


On ne gagne pas toujours dans la vie ! Toutefois, un échec doit être pris comme une source d’apprentissage et de dépassement de soi. Dans la culture française, ne pas atteindre un objectif est considéré comme un échec et on a l’impression de perdre de la valeur.



Aujourd’hui, la France s’ouvre petit à petit à la culture orientale, aux notions de zen et de lâcher prise. Cela entraîne une revalorisation des tentatives. En effet, il vaut mieux parler d’essais et de tentatives plutôt que d’échecs.


Ainsi, si vous n’arrivez pas à atteindre votre but, cela ne veut pas dire que vous n’avancez pas. Au regard des autres et de la société, il est difficile d'assumer un échec, car cela semble nous mettre face à nos limites et touche à notre estime de soi. Dans les pays nordiques, les échecs sont perçu comme une preuve d'audace et d'expérience. Aux Etats-Unis, c'est une étape indispensable à la réussite.


Pour les personnes optimistes, des solutions existent pour avancer quel que soit le domaine. En revanche, les pessimistes verront même une réussite comme un échec. Les gens qui avancent malgré les obstacles ne sont pas dans la culpabilité, ils acceptent l’épreuve et y trouvent un sens. Sachez que la pire erreur n’est pas dans l’échec, mais dans l’incapacité de dominer l’échec.


Apprendre à chuter pour pouvoir se relever et la base de la résilience, aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle.



Prendre sa vie en main


Selon la psychosociologue, Christine Marsan : « La sensation de perdre pied, indique que vous êtes arrivés au bout d’un cycle et que vous devez adopter de nouvelles perspectives ». En effet, nous sommes tous capable de nous améliorer, mais cela dépend de nous-même, car personne ne le fera à notre place !

Prendre sa vie en main, c’est avant tout une démarche personnelle venant de l’intérieur.

Cette décision aura des impacts sur vos relations, comme sur votre environnement. N’hésitez pas à faire un état des lieux de la situation, ainsi vous pourrez savoir ce que vous devez jeter, garder, modifier, etc. Il est également essentiel de se fixer un but. L’idée est de mettre le cap sur un objectif en phase avec vous-même.


Vous devez avoir une vision claire de ce que vous voulez réellement pour votre vie et vous projeter dans le temps. Sachez que ce ne sont pas les évènements qui vous empêchent de vous réaliser, mais les représentations négatives que vous avez. Mettre à jour vos peurs est un premier pas qui vous permet de les transformer.


Voyez le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide !


Décider de reprendre votre vie en main signifie que vous êtes prêt à vous mettre délibérément en situation d'inconfort afin de créer de nouvelles opportunités. Cela vous demande courage, détermination et confiance dans le fait que le désagrément ne va pas durer… mais qu’il est incontournable. C’est le moment de créer ce qu’on appelle un cercle vertueux.


En étant positif, vous vous mettez en contact avec la possibilité positive que votre rêve se réalise.


Faire une liste de vos compétences et une autre liste de vos réussites sont la clé pour reprendre votre vie en main. En effet, ces listes vont nourrir votre décision de reprise en main de votre vie. Sachez également que prendre sa vie en main, c’est changer de comportements.


Bien souvent, c’est l’ampleur de la tâche qui vient réduire à néant toutes vos belles résolutions de changements. Ainsi, afin d’amorcer le mouvement, de simples ajustements suffisent. Optez pour quelque chose de simple et d’accessible et imaginez vous comme un grand arbre, fort et bien enraciné, que rien ne dévie de sa route.


Laissez venir à vous l’image de votre projet réalisé et savourez ! La clé de la réussite repose aussi dans le fait de savoir écouter vos intuitions, elles sont le thermostat de votre état intérieur.



Accords toltèques : des clés pour plus de bonheur


Les accords toltèques partent du principe que la parole est créatrice. En d’autres termes, nous avons une influence direct sur notre environnement en parlant. Reprenez à votre compte les principes de la pensée positive et abstenez vous de traiter qui que ce soit de tous les noms d'oiseaux, y compris vous-même. Evitez d’utiliser des mots qui vont en l’encontre de vous-même ou de commérer sur les autres. Ces principes sont repris par de nombreux parents qui pratiquent l'éducation positive.


Evitez de prendre à votre compte les croyances et les projections que nous envoient les autres. En prenant conscience que les commentaires et les actions négatives des autres leur appartiennent, alors vous ne serez plus blessé. Vous pourrez ainsi rompre à la fois de nombreuses habitudes toxiques et aussi le cycle des culpabilités.


Communiquez avec les autres aussi clairement que vous le pouvez pour éviter les malentendus et les drames. En effet, faire des suppositions à propos d'une situation est donc le plus sûr moyen de s'attirer des problèmes.


Les accords toltèques rappellent également que la vie est en constant changement, pour réussir, il suffit de faire de son mieux. Agissez parce que vous en avez le désir et non parce que vous en attendez une gratification.





Voyante sérieuse et réputée, par téléphone, sms, en ligne

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page