TIRAGE DE RUNES PAR TÉLÉPHONE ET EN LIGNE AVEC SOPHIE

  • Tirage de runes

Qu'est-ce-que le Néopaganisme ? mythologie viking

Néopaganisme : définition et caractéristiques


Le néopaganisme ou nouveau paganisme est apparu dans différents milieux, aux 17e et 18e siècles et symbolisa la renaissance du paganisme antique. Il est un condensé de religions polythéistes extra-européennes, de folklore européen, d'ésotérisme, de chamanisme et de sorcellerie.


Cette mouvance religieuse a commencé à prendre forme à partir de la fin du XIXe siècle. Cependant, elle a pris de nombreux chemins, et parfois leurs inspirations diffèrent, telles que le néo druidisme et la Wicca.


L'engouement pour un retour à la terre, à la nature et du New Age, rend très populaire ces mouvement depuis la fin du XXe siècle. Il était fréquent notamment dans les pays nordiques, celtiques et anglo-saxons, mais sa popularité est de plus en plus croissante en Europe de l'Est et dans certains pays latins.



Néopaganisme : définition


Le paganisme est le nom donné par les chrétiens des premiers siècles au polythéisme gréco-romain. Le néopaganisme n’a que très peu à voir avec le paganisme antique, car le paganisme antique n'était transmit qu'à l'oral. En effet, il est né du panthéisme, qui est un concept philosophique apparu au 17e siècle.

Sa modernité s’exprime aussi étrangement par son individualisme.



Selon les néopaïens, l'individualisme positif, venant des traditions païennes grecques, celtiques et germaniques sont en opposition à l'individualisme moderne négatif, égoïste et bourgeois, celui-ci serait issu du christianisme.


Le néopaganisme se fonde également sur le refus, parfois corrosif, des valeurs et des doctrines chrétiennes. Par sa nature, il s’oppose aux religions universalistes et converties telles que le christianisme et l’islam. En principe, le néopaganisme occidental se manifeste par la réapparition de cultes consacrés aux divinités pré-chrétiennes.


Néopaganisme : caractéristiques


Le néopaganisme fait référence au paganisme ancien, mais il s'agit essentiellement d'une reconstruction dans un monde moderne.


Selon les politologues Stéphane François ou Thibault Isabel, ce genre de spiritualité moderne n'a pas grand-chose à voir avec les anciens païens. Il s’agit d’une réinvention d’une religion qui n’a jamais existé telle quelle.


Son individualisme est différent, notamment parce qu'il ne fait pas la distinction entre le sacré et le profane, et ne redéfinit pas cette diversité. Entre 1870 et 1940, le néopaganisme s’est aussi répandu en Europe, mais avec quelques dérives nationalistes, c'est le paganisme politique.



Néopaganisme : les principaux mouvements


Le néopaganisme est composé de différents mouvements, dont la nature et la répartition géographique sont liées à celles des religions anciennes dont il s'inspire. Dans les pays nordiques, il y a l’Odinisme ou Ásatrú, qui est fondé sur la mythologie nordique. Tandis que dans les anciens pays celtiques et le monde anglo-saxon, on retrouve le néodruidisme.


L'hellénisme est basé sur l'ancienne religion grecque, tandis que le Nova Roma sur la religion de la Rome antique. Quant à la Wicca, elle reprend quelques éléments du folklore anglo-saxon. Le néodruidisme et l’Ásatrú se réfèrent aux religions locales, ils se rapprochent davantage de la Wicca, un autre assemblage de références éclectiques, qui prônent des valeurs féministes et écologistes.


Selon Reender Kranenborg, le néopaganisme est également connu pour sa croyance en certains dieux et une compréhension différente d'un autre monde : la réincarnation universelle du New Age ou les attentes de l'ère messianique n'y sont pas familières.


Découvrez également le tirage de runes en ligne ou par téléphone avec Sophie. Appelez gratuitement pour obtenir un RDV



  • Facebook - tirage de runes
  • Pinterest - tirage de runes
  • Instagram - tirage de runes
www.tirage-de-runes.com

© 2020 - PS DEVELOPPEMENT | CGU/ Mentions légales